Historique

IAE de Grenoble

La coopération a débuté au début des années 1970. A cette époque le professeur Jacques Trahand (IAE de Grenoble) fut chargé par la Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion (FNEGE) de sélectionner au Brésil les candidats à un doctorat en sciences de gestion dans une université française. Cette opération fut une opportunité pour recevoir à l’IAE de Grenoble les premiers étudiants brésiliens. La majorité d’entre eux vinrent initialement de l’Université Fédérale de Paraíba (UFPB, João Pessoa) et de l’Université Fédérale de Rio Grande do Sul (UFRGS, Porto Alegre).

Au début des années 1980, cette coopération scientifique se renforça dans le cadre d’accords Capes-Cofecub.

L’accord avec l’Université Fédérale de Paraíba (1980-1988) permit à 6 professeurs de cette université d’obtenir un doctorat en sciences de gestion à l’Université de Grenoble (Université Pierre Mendès-France). Dans le sens France-Brésil, 7 enseignants de l’IAE effectuèrent des missions au Brésil.

Ecole d'Administration
de l'UFRGS, Porto Alegre

L’accord Capes-Cofecub avec le PPGA (Programa de Pós-Graduação em Administração) de l’Université Fédérale de Rio grande do Sul signé en 1984 a permis à une dizaine de professeurs brésiliens d’obtenir un doctorat en Sciences de gestion de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble (UPMF) et à de nombreux professeurs de l’IAE de réaliser des missions à Porto Alegre.

En parallèle à ces accords, des étudiants provenant de diverses villes du Brésil effectuèrent également leurs études en doctorat de gestion à Grenoble. Ils étaient originaires de  Belém, Belo Horizonte, Brasília, Recife, Ribeirão Preto, São Paulo e Vitória.

Au total, plus de 40 professeurs brésiliens sont titulaires d’un doctorat en sciences de gestion de l’UPMF de Grenoble.

C’est cette longue et importante coopération qui a justifié la création en avril 2001 de l’Institut Franco Brésilien d’Administration des Entreprises (IFBAE) sous l’impulsion de Didier Retour (directeur de l’IAE à l’époque) et d’Hubert Drouvot.